dimanche 15 octobre 2017

06-Début d’incompréhension

Début d’incompréhension 


Après Chantal arrivée de Danielle en 1954
A 10 ans j'ai du accompagner mon frère Raymond dans un centre pour enfants ayant des difficultés respiratoire, se centre étaient une institution, avant tous catholique.
Notre-père était donc en formation pour devenir, assistant opérateur manipulateur en radiologie, ce qui allait bien avec sa passion pour la photo il s'était d'ailleurs, monté un petit labo dans sa chambre, 38, quai de la Rappée Paris douzième.
Le 22 juin 1954 Naissance de Danielle  dans le même temps les parents m'avaient placé en aérium pour que mon Frère Raymond ne soit pas seul.

                                   Un jour de Noël en aérium

Notre-frère Raymond avait des difficultés respiratoires, le traitement était simple tous les jours les pensionnaires étaient enfermés dans une pièce en rond au milieu il y avait un gros appareil qui diffusait un produit sous forme de vapeur, nous aurions dit un inhalateur géant, pour être certain, de respirer suffisamment de produit ils nous faisaient chanter.
Dans la même période notre père à étés opéré d'une hernie discale.
Un jour de Noël en aérium, Raymond douze ans, Lucien 13 Ans
Nous sommes bien restés six mois environ à Tourelle, comme se centre était dirigé par des religieux, le dimanche si nous acception de communier, car nous avions en contre partie droit à un meilleur déjeuné que dans la  semaine, à la différence des autres pensionnaires nous ne voyons jamais nos parents, notre mère avec ses nombreux enfants n'y arrivait plus seul, alors notre tante Raymonde était chaque fois quelle le pouvais à la maison, nous l'appelions le gendarme.
Pourtant grâce à elle nous visitions beaucoup de musés, et de monuments Parisien.
Notre tante était gouvernante dans une bonne famille, avenue d'Iéna ceci explique cela. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire